Samedi 23 septembre, Condrieu

Pour les 7e Rencontres de Terres des Mots, nous avons le plaisir et l’honneur d’accueillir Joël VERNET, voyageur, écrivain, poète. Joël VERNET, c’est une voix singulière, intense où la profondeur affleure à chaque ligne, vous embarque loin, résonne au cœur ; c’est une bibliographie riche et diversifiée.

Joël VERNET passera la journée avec nous ; il animera un atelier d’écriture le matin, partagera le repas avec nous et, l’après-midi, nous parlera de son travail.

La matinée et le pique-nique auront lieu dans les locaux de la Maison des associations (77 route Nationale à Condrieu). Pour le déjeuner, chacun apporte quelque chose à grignoter, à partager et l’association se charge des boissons.

L’après-midi, nous nous retrouverons salle Cristal, à Condrieu (face à la mairie).

À 17h, la journée se poursuivra par la remise des prix du défi d’écriture de l’été puis par notre assemblée générale annuelle et la présentation du programme. Nous terminerons autour du verre de l’amitié vers 18h30. Vous trouverez ci-dessous le programme détaillé de la journée.

La librairie Lucioles de Vienne sera également présente et proposera des ouvrages de Joël Vernet, nous les en remercions.

Venez nombreux, nul doute que cette année encore, nous partagerons de riches moments et je vous invite avec enthousiasme à venir découvrir, rencontrer Joël VERNET, vous ne serez pas déçu !

À très bientôt donc

Édith RUCHON

Présidente de Terres des Mots

 

Une journée d’écriture,

lecture, échanges avec Joël Vernet

L’atelier (9 h 30 – 12 h 30)

Au tout début, on balbutie, on cherche sa voix, on imite, on reprend, on abandonne, puis un jour monte en nous une pulsation, c’est comme le battement du cœur, un afflux de sang, peut-être une saine colère, non qu’on ait la prétention d’avoir rencontré sa voix définitive, mais il y a bien là une sorte de chant recueilli dans le tamis du cœur où sont venus se déposer tant de pensées du Monde, de sensibilités, d’étrangetés. Au fond, l’écrivain, parrain du soleil ou des neiges les plus hautes, est un alambic qui a su récolter le pire et le meilleur pour donner un alcool empreint de saveurs véritables.
Cela, à partir de lieux qui furent ceux de l’enfance, une maison, une cabane abandonnée… La mémoire, en mouvement, qui répond à la très forte sensation d’éprouver l’instant ancien, ainsi que celui du présent.

Un temps sera consacré à la lecture d’extraits de textes rédigés le matin en atelier par ceux qui le souhaitent. Éventuellement, restitution poursuivie en début d’après-midi.

Écriture en mouvement (14 h 30 – 16 h 30)

L’auteur nous donnera à entendre des extraits de textes… Les siens, peut-être d’autres. Il  présentera son travail , une aventure de création et échangera avec les participants.  Une bibliographie des livres de l’auteur est à la disposition de ceux qui le désirent.

Joël Vernet est né dans un petit village aux confins de la Haute-Loire et de la Lozère.

Dès les années 70, entreprend plusieurs voyages qui le conduiront aux quatre coins du monde, en particulier en Afrique et au Mali.

Au fil de nombreux ouvrages publiés chez Lettres Vives, Fata morgana, La Part des anges, L’Escampette ou Le Temps qu’il fait, il développe un style singulier, entre la poésie et le journal de voyage; il célèbre dans son œuvre le minuscule et l’immense, le proche et le lointain.

Joël Vernet travaille par ailleurs avec des photographes, comme Bernard Plossu, et des peintres, en particulier Jean-Gilles Badaire.

À l’automne 1999, s’installe à Alep (Syrie) où il vivra deux ans. Découvre l’Est de la Turquie et le désert syrien. Quitte la Syrie et vit en retrait dans un petit village  au-dessus de la vallée du Rhône.

Derniers livres publiés :

  • La vie buissonnière, Fata morgana, 2017
  • Nous ne voulons pas attendre la mort dans nos maisons, Mini zoé, 2015
  • Les Petites heures, Ed. Lettres Vives, 2014